fbpx
Les Apodectes n°69

Les Apodectes n°69

Après le 5 décembre, poursuivre le bras de fer
Tous ensemble en grève et en manifestation le 10 décembre

A paris Rendez-vous 13h30 à Invalides

Une mobilisation historique dit la CGT dans un communiqué au soir du 5 décembre. Historique par l’ampleur des manifestations et la diversité des professions, actifs et retraités, présents dans les cortèges.

Il s’agit bien de réduire le montant dédié au paiement des retraites à l’avenir et c’est bien là l’objet initial de la réforme. La part des retraites dans le PIB est aujourd’hui de 13,8%. Les préconisations du COR visent à ramener cette part aux alentours de 12% à plus ou moins longue échéance.

Parallèlement, toutes les études démographiques démontrent que le nombre de retraités va augmenter de manière importante dans les prochaines décennies. L’équation est simple : la part du budget consacrée aux retraites sera réduite, alors que le nombre de retraités, lui, va augmenter.

Nous nous engageons dans une lutte cruciale pour l’avenir de nos retraites. Ce ne sont pas seulement les retraites de régimes spéciaux qui sont remises en question, mais aussi notre retraite à tous. Ainsi :

  • Prise en compte de l’ensemble de la carrière au lieu des 25 meilleures années = baisse des pensions [rapport Delevoye].
  • Age pivot à 64 ans = augmentation de la durée du travail. Et quoi qu’en dise ce gouvernement, l’espérance de vie en bonne santé, non seulement stagne, mais surtout n’est pas la même pour tous.
  • La valeur du point sera la variable d’ajustement de la future pension. Celle-ci pourra être amenée à augmenter ou à baisser selon le bon vouloir des gouvernants. Il sera donc complètement aléatoire de prévoir notre futur en tant que retraité.

Bien sûr, il faut une réforme mais une réforme qui conjugue progrès social à tous les temps. Pour ce faire, la CGT a des propositions qu’elle entend faire entendre grâce à l’ampleur des manifestations à venir.

Alors, le 10 décembre…plus fort que le 5 décembre…

Bloquons le pays… puisqu’il n’y a que cela que ce gouvernement comprend !