Face à l’horreur, répondons par plus de solidarité

Face à l’horreur, répondons par plus de solidarité

La Fédération CGT des Sociétés d’Etudes souhaite apporter tout son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par les attaques menées par un groupe d’hommes armés dans la nuit de vendredi.

 

En frappant de façon délibérée une population innocente dans un stade, dans des cafés ou dans une salle de concert, ils ont clairement confirmé que c’est toute notre société qui est visée.

Face à l’émotion légitime qu’ont suscités ces évènements, notre organisation continuera plus que jamais à défendre, jour après jour, les valeurs de solidarité entre les peuples et entre les travailleurs, gage de paix, et à lutter pour le développement économique, social de tous, de la justice, de l’égalité, de la démocratie. Toutes ces valeurs constamment bafouées qui conduisent à la stigmatisation et à l’exclusion et qui ont favorisées de tels drames.

Alors que le Président de la République vient de décréter l’Etat d’urgence, que de partout surgissent des appels à restreindre nos libertés, notre organisation syndicale réaffirme son attachement aux libertés individuelles et collectives, au droit de grève et au droit de manifester. Nous continuerons à lutter pour les revendications, contre la mise en place d’une société violente et repliée sur elle-même et contre la remise en cause des droits collectifs. Nous continuerons à promouvoir la solidarité et la fraternité comme seul moyen de sortir du clivage où l’on veut nous entraîner.

L’heure est plus que jamais à la mobilisation sociale.