fbpx
Les officiales n°112

Les officiales n°112

Evolution du régime frais de santé

Les représentants de Malokoff-Humanis nous présentent les comptes de résultats annuels du régime frais de santé 2019 qui sont déficitaires avec un S/P de 102%, à cela s’ajoute les paramètres à prendre en compte :

  • le taux des cotisations maintenu en 2020 ,
  • l’impact du reste à charge 0 (100 % santé) est de 5,6%,
  • la dérive et le désengagement de la Sécurité Sociale (1,7%) en 2020 et (2,8%) en 2021,
  • la hausse des chargements de 1 point,
  • la réserve générale est de 149k€ au 21/12/2019 soit 6 % du CA.

Le contrat comporte sur le régime conventionnel : le régime de base (salarié seul), le régime de base plus l’option 1 et le régime de base plus option 2 avec 3 structures de cotisation : salarié, famille monoparentale et famille ainsi que 2 offres sur-complémentaires. L’effectif total (actifs plus accueils) est de 5792 dont 3898 assurés (575 conjoints et 1319 enfants).

Malakoff-Humanis demande une augmentation de 13,6 % pour maintenir le régime à l’équilibre en indiquant que sur certains postes, avec la mise en place du RAC 0 , le taux de couverture est de 58 % pour les prothèses dentaires et de 63 % pour l’orthodontie avec un reste à charge conséquent. Il est constaté un glissement de 7 % ,le S/P total n’est pas catastrophique mais sur la base extension famille , il est de 151 % et de 87 % sur la base salarié seul.

Malakoff-Humanis à l’issue de la présentation de ses éléments :

  • l’impact du 100 % santé,
  • la montée des dépenses de soin,
  • la relative faiblesse des réserves

propose une augmentation de 13,6% dont 1% de frais de chargement.

La CGT précise que l’année dernière, Malakoff-Humanis avait alerté sur la dérive des dépenses et proposé une augmentation, qui a été refusée par le collège patronal. La CGT souhaite savoir s’il est possible de faire une simulation avec une augmentation de 7% voire 8% avec des chargements à 12,5% au lieu des 13% ? En effet, une augmentation de 13,6 % , ne passerait pas auprès des salariés qui sont en activité partielle et qui ont des pertes de revenus.

A l’issue des débats, Il est demandé à MH de faire une proposition de tarification avec deux axes :

  • une tarification commune de plus 8 % ,
  • une tarification différenciée de plus 8 % pour la base (salarié seul ) et l’extension famille ,
  • Une tarification avec les taux de chargements à 12 ,5 % et à 13 %.

La prochaine CPPNI est le mardi 1er décembre 2020 à 9h 30.