Guide SECAFI n°3 : Agir pour la prévention des risques psychosociaux

Guide SECAFI n°3 : Agir pour la prévention des risques psychosociaux

En tant que représentants du personnel au CHSCT, vous avez un rôle difficile alors même que les prérogatives du CHSCT se renforcent. Les risques psychosociaux (RPS) constituent aujourd’hui l’un des risques majeurs pour la santé physique et mentale des salariés et le bon fonctionnement des organisations.

Pour les travailleurs, vous savez que les effets sur leur santé mentale sont importants : anxiété, dépression, violence contre les autres ou contre eux-mêmes. Mais, il faut aussi prendre en compte d’autres effets pathologiques : hypertension, accidents cardiaques, maladies diverses, etc.

La montée du « mal vivre au travail » est une réalité qui correspond à une transformation profonde de l’environnement social et technologique du travail : évolutions de l’organisation du travail, développement des nouvelles pratiques managériales basées sur le stress, individualisation des situations de travail et intensification des rythmes, incertitude quant à l’avenir…

La crise entraîne aujourd’hui une intensification et une accélération des restructurations qui ont un impact direct sur les situations de travail et aggravent les risques psychosociaux.

Les résultats de l’enquête SUMER révèlent ainsi un accroissement du phénomène des RPS sur la dernière décennie pour toutes les catégories socio-professionnelles.

Dans un tel contexte, la prévention des risques psychosociaux représente un enjeu majeur pour les acteurs de la prévention, pour tous ceux qui sont attachés à la préservation de la santé des salariés et, plus largement, pour tous ceux qui agissent pour un développement socialement responsable de l’emploi.

A travers les missions que nous réalisons à la demande de CHSCT depuis 20 ans, nous constatons que les représentants du personnel se posent beaucoup de questions sur les moyens d’agir sur les risques psychosociaux dans leur établissement. C’est donc à partir de cette expérience d’action auprès de centaines de CHSCT que nous avons conçu ce guide, en espérant qu’il fournira aux CHSCT les éclaircissements méthodologiques dont ils ont besoin.

Ce guide a bénéficié de la relecture de nos collègues les plus impliqués dans ces missions.

Nous espérons qu’il répondra à vos attentes de représentants du personnel au CHSCT. Les contextes dans lesquels vous agissez sont variés et complexes et nous serons très attentifs aux remarques et propositions que vous pourrez nous faire pour enrichir ce document.