Guide SECAFI n°4 : Agir contre les troubles musculo-squelettiques

Guide SECAFI n°4 : Agir contre les troubles musculo-squelettiques

Avec plus de 46 000 cas en 2012, les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) représentent plus de 85 % des maladies professionnelles reconnues et la sous-déclaration demeure très importante. Le nombre de TMS reconnus a augmenté de 86 % depuis 2002.

Derrière ces chiffres, ce sont des milliers de salariés atteints de douleurs, des « inaptes » – parfois durablement exclus du monde du travail – et des travailleurs usés qui auront du mal à finir une carrière de plus en plus longue.

Les TMS sont généralement le symptôme de dysfonctionnements ou d’organisations de travail pathogènes qui ne permettent pas aux travailleurs de « bien faire » leur travail.

Les conséquences sont désastreuses pour la santé des salariés concernés, mais aussi pour les entreprises. L’absentéisme, le turn-over, les coûts directs et indirects que génèrent les TMS sont autant de fardeaux qui pèsent sur l’efficacité et la compétitivité des entreprises.

Le besoin d’agir pour la prévention des TMS est donc une évidence, pourtant les freins existent :

  • Une prévention des TMS efficace s’inscrit dans la durée ; elle se heurte donc parfois à des logiques de productivité à court-terme.
  • Une prévention des TMS efficace implique les concepteurs des postes et de l’organisation du travail ; or, elle est souvent perçue comme une affaire de préventeurs et largement oubliée dans les projets.
  • Une prévention des TMS efficace prend en compte tous les facteurs ; la représentation dominante est encore une vision biomécanique qui néglige la dimension cognitive du geste et les facteurs psychosociaux.
  • Une prévention des TMS efficace passe par une transformation des situations de travail ; mais le risque de TMS n’est souvent que « géré » par de la polyvalence ou des changements de postes.

En tant que représentants du personnel au CHSCT, vous pouvez jouer un rôle majeur dans la prévention du risque TMS dans votre établissement. Votre connaissance du travail et votre proximité avec les salariés peuvent vous permettre d’alerter, d’identifier les problèmes et de proposer des changements pour mettre fin aux dysfonctionnements et aux sur-sollicitations.

C’est pour vous aider dans cette démarche que ce guide a été conçu par Sylvie Bretin, Marion Brunet, Vincent Jacquemond et Cyril Leboucher. Il s’appuie sur l’expérience de SECAFI, qui, depuis 20 ans, travaille avec des centaines de CHSCT dans le cadre d’expertises ou de formations. Il a pour objectif de vous fournir des informations pour appréhender les enjeux, mais aussi et surtout pour identifier des pistes concrètes pour agir sur la prévention des TMS.

Nous espérons qu’il répondra à vos attentes. Nous serons très attentifs aux remarques et propositions que vous pourrez nous faire pour enrichir ce document.