SOCOTEC : Enquête RPS de notre Direction

SOCOTEC : Enquête RPS de notre Direction

Mais en réalité :

  • Agence de La Rochelle.
    Csps (ancien employé) – La Rochelle (17) – 7 septembre 2019
    Agence dirigée par une incompétente psychorigide antipathique ! À éviter absolument
  • Société à fuir.
    Cadre (employé actuel) – Grand Est – 2 août 2019
    Plus d’intérêt de rester dans cette société. Les moyens à tous niveaux deviennent inexistants.
  • Ne pas y aller.
    Ancien électricien de contrôle (ancien employé) – La Rochelle (17) – 25 juillet 2019
    Destruction de la qualité par la direction du groupe COPEBA. Le profit passe avant la sécurité pour
    laquelle nous travaillons.
  • Société qui a vendu son âme.
    Contrôleur (ancien employé) – Lyon (69) – 12 juillet 2019
    Salarié depuis plus de 15 ans. Cette société été une bonne entreprise jusqu’ au moment où elle vendu
    son âme en vendant les actions à un fond de pension. Depuis on ne parle plus de qualité de travail et de
    sécurité mais de profit et de rentabilité. Résultat : valse des directeurs, Turn over du personnel, perte de gros
    clients, etc…. A mon tour je vous dis au revoir avec un pincement au cœur et souhaite bonne chance à ceux
    qui restent quand aux futurs candidats : FUYEZ.
    • Points positifs
      Management incompétent
    • Points négatifs
      Management incompétent
  • Sauve qui peut!
    Technicien (employé actuel) – Nancy (54) – 7 juillet 2019
    La filiale Equipement est la plus touchée par le manque de moyens. Rare de tomber sur un nouvel
    interlocuteur qui ne souhaite pas partir au plus vite.
    Plus aucun moyen (informatique en perdition, voiture non entretenues), plus de temps pour effectuer un
    travail de qualité, plus de moyens pour faire du management, aucune écoute de la part de ses supérieurs, les
    gens sont des numéros. Les gens ne veulent plus évoluer.
    Des chefs de groupe et des directeurs d’agence parfois essaient d’en faire plus mais le système les rince.
    Les bons s’en vont, les autres restent. Changement énorme depuis 1 an.
    • Points positifs
      On les cherche aujourd’hui.