fbpx
PROSERVIA : Game of thrones

PROSERVIA : Game of thrones

La course à l’échalote des DG se poursuit !

Depuis 2015, la plupart d’entre nous ont connu trois nouveaux DG chez Proservia.
Stéphane Clément « Barathéon », Jean-Francois « Geoffrey » Guyomar, Dan « Tommen » Bloch.
Un seul rescapé à cette hécatombe, M. Alain Roumilhac « Targaryen », indétrônable PDG Manpower France.
Le trône de fer est il si inconfortable, qu’aucun préten-dant ne puisse y rester ?

Nous félicitons M. Dan Bloch qui vient de battre le record du plus « court » règne de notre histoire, avec une annonce de prise de poste le 12 mai, et un départ le 03 juin, soit moins d’un mois !

Il n’y a pas que le poste de DG qui se montre aussi instable : à l’exception notable de notre immortel DRH (M. « Duncan Mc Leod » Riou), tous les postes de direction ont connu un ou plusieurs changements ces cinq dernières années.

« Quand on joue au jeu des trônes, soit on gagne, soit on meurt »…

Petite pensée émue aux élus d’autres syndicats qui ont ajouté M. Bloch dans leur liste d’amis (pour booster leur carrière ?), ce n’est vraiment pas de bol…
Comme quoi, en fouillant sur internet, on déniche des trucs sympas.

Pour la CGT, cette hécatombe de dirigeants n’est pas bon signe. Nous ne voyons pas comment Proservia peut prétendre au titre d’acteur majeur du marché, si les personnes censées diriger cette entreprise restent assises sur un trône éjectable.

Actualité économique Proservia

Quelle est la situation économique de Proservia ?

Elle est sans doute à l’image du temps que le principal intéressé, notre roi au très court règne (M. Dan Bloch), a accordé au CSE.
Pour traiter ce sujet ô combien important pour les salariés : 8 petites minutes

La présentation des contrats gagnés ou perdus ? On peut la résumer ainsi :
« Un contrat gagné, dont le nom n’est pas gravé dans le marbre. Nous sommes confiants pour le renouvellement d’un contrat d’un autre client qui arrive à échéance…
Bon, je vais déjeuner, car cet après-midi, j’ai du travail moi… Contrairement à vous autres membres du CSE. »

Pour la CGT, une présentation aussi « sérieuse » pour ce sujet, est en totale contradiction avec les discours rassurants de la direction.

Petit rappel sur le remboursement Navigo

Depuis le 20 mai, vous avez la possibilité d’effectuer une demande de remboursement de votre Pass Navigo pour la période d’avril et du début du mois de mai. Les personnes concer-nées sont celles ayant un pass mensuel ou annuel ; le remboursement peut aller jusqu’à 100 €.

Vous pouvez faire la demande de remboursement en vous rendant sur le site suivant : https://www.mondedommagementnavigo.com/

Client LACOSTE, quand un manager joue au seigneur…

La CGT a été alerté sur la situation de deux collègues ayant envoyé courant mai une attestation médicale d’isolement à leurs interlocuteurs RH ainsi qu’à leurs managers (ils sont personnes à risque vis à vis du COVID19).
Ces salariés travaillent pour le client LACOSTE.

Malgré tout, un responsable (M. Ramsay Bolton) leur a demandé de revenir sur site client afin d’effectuer du travail en kiosque, donc en contact direct avec le maximum de clients.

Cela va à l’encontre des consignes sanitaires du gouvernement (toute personne à risque doit rester à son domicile), ainsi que des directives de la direction Proservia.

La CGT précise que M. Bolton a pourtant bien été informé en temps et en heure de la situation des deux membres de son équipe.
Suite à une remontée de la CGT, les deux collègues ont vu leur cas régularisé.

Ce genre de comportement nuit à l’image des managers et de l’entreprise Proservia en général. Il serait temps que le direction se penche sérieusement sur le cas de cette minorité qui adopte l’attitude d’un petit seigneur.

L’accord du télétravail bientôt renégocié

La CGT a demandé à la direction Proservia d’ouvrir des négociations afin de discuter des aménagements à effectuer concernant l’accord du télétravail.

Plusieurs points sont à revoir, entre autre le cas des collègues pouvant être amenés à faire du télétravail tout en devant assumer le rôle de professeur des écoles.

La direction Proservia se focalise pour le moment sur la gestion de crise, les syndicats seront conviés en septembre pour négocier.