ORANGE BUSINESS SERVICES : L’autre ZZZ – Avril 2019

ORANGE BUSINESS SERVICES : L’autre ZZZ – Avril 2019

NAO centrale UES OBS – Pourquoi nous ne signons pas.

Après 5 réunions de « négociations », les positions de la direction n’ont pas évolué. Aucune de nos revendications n’a été acceptée ni l’enveloppe unique pour tous les salarié·e·s de l’UES, ni l’augmentation collective pour compenser les effets de l’inflation.
La direction n’a qu’un seul mot en bouche : respect du modèle social des SSII/ESN !
Avec ce dogme, comment améliorer les conditions de travail et rendre l’entreprise attractive pour les profils que nous avons besoin de recruter pour accompagner la croissance ?
Seule certitude, la direction ne pourra pas se vanter d’afficher un « dialogue social » performant !

Intéressement

Le 2 et 23 avril se sont tenue des réunions de « négociation » entre la direction de l’UES OBS et les organisations syndicales (OS) concernant l’avenant à l’accord d’intéressement.
L’ordre du jour était la révision des objectifs et des indicateurs de déclenchement pour 2019.
Pour rappel les indicateurs sont : la croissance de chiffre d’affaires service ; la rentabilité (indicateur d’EBIT retraité) ; la maîtrise de la facturation et du recouvrement (indicateur de DSO fin de période) ; l’insertion des stagiaires / alternants (indicateur de taux de conversion en CDI des stagiaires/alternants).
Pour la CGT, et d’autres OS, l’indicateur de rentabilité pour l’actionnaire n’est pas approprié pour établir l’intéressement des salarié·e·s.
En effet, il est durement affecté par les coûts de transformation/réorganisation/investissement de l’entreprise.
L’UES OBS est le vecteur de croissance d’Orange dans l’IT, l’UES « coûte » forcément de l’argent et par conséquent n’a pas vocation à être très rentable.
Malgré cela, OBS maison mère challenge les directions de l’UES OBS sur des montants inatteignables, appelés « ambitieux », parce que c’est « comme ça » il faut être ambitieux dans la vie.
Le problème ici, c’est que c’est avec votre argent que les différentes directions pari sur l’avenir. Et quand ils se trompent, c’est vous qui payez la note !
Pour information, à Orange SA, le montant de l’enveloppe d’intéressement était de 4,37% de la masse salariale à laquelle s’est ajouté un complément d’intéressement de 200€ en moyenne, portant l’enveloppe à 4,78% de la masse salariale.
A comparer aux 1,44% pour l’UES OBS …
En plus des modification d’indicateurs et d’objectifs, nous allons demander à ce que le montant de l’intéressement individuel ne dépende plus du salaire.
A noter, la direction s’est trompée dans le calcul et paiement pour les salaires inférieurs à 1 PASS (39 732€). Environ 1 000 personnes ont touché moins qu’ils auraient dû. Une communication va être envoyée pour la régularisation.

OCD – Avenant sécurité défense

Depuis quelques semaines la direction d’OCD propose à certains salarié·e·s de signer un avenant concernant la protection du secret de la défense nationale.
Le problème n’est pas tant l’avenant que la manière dont cela est mis en oeuvre.
Tout d’abord cela fait 8 ans que des avenants auraient dû être proposés à la signature. Ensuite, la mise en place des signatures a été faites ans consultation des représentants du personnel. Enfin, aucune contrepartie n’est prévue eu égard aux risques encourus en cas de problème (amende, prison).
La CGT a donc demandé et obtenu la suspension des signatures d’avenant en attendant que les salarié·e·s et les représentants du personnel soient correctement informés. À suivre …