SYNTEC : nouveau président même politique ?

SYNTEC : nouveau président même politique ?

Le 5 juillet dernier, Syntec organisait son raout annuel. Outre les congratulations traditionnelles, le syndicat patronal a annoncé son changement de Président.

C’est Monsieur Placet qui remplace désormais Monsieur Nanterme. En d’autres termes, c’est le MEDEF qui prend la barre. Syntec n’était déjà pas réputé pour son caractère « social », mais avec ce nouveau Président, il annonce d’emblée la couleur pour les années à venir. Rigueur devrait être le mot d’ordre ! Du moins pour les salarié-e-s… car côté patronal, les affaires tournent, et plutôt bien.

Ainsi, Syntec est fier d’annoncer un chiffre d’affaires pour 2010 de 80 milliards d’euros, pour 800 000 salarié-e-s du secteur. Ainsi, chaque salarié génère 100 000 euros de chiffre d’affaire par an. Mais sans gêne, le patronat propose une revalorisation moyenne de la grille de salaires de 30 à 40 euros bruts mensuels pour 2011…

La phrase du jour est revenue à Erik Orsenna dans son discours sur l’eau : « la meilleure économie d’énergie, c’est celle qu’on ne dépense pas. » Dans notre jargon de salarié-e-s : HALTE AUX CADENCES INFERNALES ! Pas sûr que le patronat ne l’entende de cette oreille…