Non à l’atteinte à la liberté d’expression !

Non à l’atteinte à la liberté d’expression !

Le Ministre de l’intérieur, M. Castaner, a cru bon de déclencher une procédure pénal à l’encontre du syndicat INFO’COM-CGT suite à la diffusion par celui-ci d’une affiche après l’interpellation en décembre de lycéens à Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Le secrétaire générale, M. de ce syndicat est convoqué, le 18 mars prochain, par la direction de la police judiciaire “pour des faits de diffamation publique envers (des) fonctionnaires de police“.

Il est étonnant que le Ministre déclenche une telle procédure à l’encontre d’une organisation qui par cette affiche souhaite lancer “bien plus un appel à la prudence dans le traitement des manifestants, jeunes en particulier, qu’une diffamation à l’égard d’une institution dont ils voient la violence condamnée de manière la plus large, ce à l’échelle européenne“.

Cette atteinte flagrante à la liberté d’expression ne doit pas rester sans réaction de toute la CGT. Voilà pourquoi notre Fédération appelle l’ensemble de ses syndiqué.e.s et des salarié.e.s de ses secteurs d’activité à signer massivement la pétition en ligne https://libertedexpression.jesigne.org/ et se rassembler le 18 mars, à 13h30, devant le nouveau Palais de justice de Paris (10 Boulevard du Palais, 75001 Paris).