Communiqué de presse de la CGT Euriware du 22 octobre 2013

Communiqué de presse de la CGT Euriware du 22 octobre 2013

Communiqué de Presse de la CGT Euriware Déçus et exclus

Nous sortons d’un CCE extraordinaire au cours duquel quatre responsables de la direction du groupe Capgemini sont venus nous exposer leur projet industriel et social de reprise d’Euriware. Quelle déception. Après la rencontre de Bercy hier, au cours de laquelle Bernard CAZENEUVE, Ministre du Budget, a exigé que le dialogue social soit respecté par la direction d’AREVA et que le temps nécessaire à la réflexion soit pris, nous ne pouvons que constater qu’il n’a pas été entendu. Les représentants de Capgemini nous ont indiqué à plusieurs reprises qu’ils voulaient aller vite, très vite pour intégrer Euriware, pour harmoniser nos statuts avec ceux des salariés Capgemini, et enfin pour nous désintégrer dans les entités de l’UES Capgemini. La simulation de planning présenté, et leurs déclarations claires, indiquent que la période de deux ans maximum qui nous avait été présentée la semaine dernière a toute les chances de se réduire de la moitié. Où est le temps demandé par le Ministre du Budget pour évaluer réellement l’opportunité de cette vente.