Communiqué de presse CGT EURIWARE 26 février 2014

Communiqué de presse CGT EURIWARE 26 février 2014

L’obscénité et la fureur

Les instances CCE et CHSCT d’Euriware ont été consultées la semaine dernière sur la vente d’Euriware à Capgemini. Les élus n’ont pas émis d’avis estimant ne pas avoir assez d’informations sur le devenir des salariés et de la sécurité de l’informatique du nucléaire. La voie est cependant ouverte aux dirigeants d’AREVA et de Capgemini pour signer l’acte de vente. Le mépris fait maintenant place à l’obscénité et à la fureur…