Gilets jaunes et drapeaux rouges

La CGT appelle à une journée de grève et de manifestation sur tout le territoire le 14 décembre 2018. Avec pour objet une augmentation immédiate des salaires, des pensions et de la protection sociale. Cette journée de mobilisation se situe dans la continuité de la manifestation du 1er décembre contre la précarité et pour l’emploi et plus généralement des combats que nous avons menés contre les politiques libérales des gouvernements successifs au service du Medef.

La question sociale n’a jamais été aussi prégnante. Les politiques libérales ont produit une profonde régression sociale et une explosion des inégalités. La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois. La baisse du niveau de vie est une réalité dans notre pays.

Pas étonnant que dans ces conditions, la colère populaire explose. La CGT partage cette colère. Elle s’inscrit dans les mobilisations en cours, et elle a toute légitimité à le faire, en apportant ses revendications, pour le progrès social et pour une société meilleure.

Elle condamne toute dérive raciste, sexiste, homophobe ou poujadiste.

Le débat avec les salarié-e-s, les retraités, les privé-e-s d’emploi est plus que jamais nécessaire. L’enjeu est de construire une mobilisation de grande ampleur qui, par les grèves dans les entreprises, les manifestations de rue, le blocage de secteurs clés de l’économie, pourra stopper la spirale ultralibérale qui s’abat sur nous depuis des décennies.