ORANGE BUSINESS SERVICES : L’autre ZZZ – Janvier 2019

ORANGE BUSINESS SERVICES : L’autre ZZZ – Janvier 2019

Ce serait mieux dans notre poche ! Appel à la grève le 5 février

Dans le contexte actuel d’urgence sociale, nous devons d’agir pour notre pouvoir d’achat et les droits de tous les citoyens, salarié·e·s, chômeurs, retraité·e·s … Le mouvement social des « gilets jaunes », loin de s’essouffler, semble dans une impasse avec les manifestations uniquement le samedi. Malgré une vaste mobilisation et les vains efforts pour réprimer les manifestants par une violence inouïe, le gouvernement maintient le cap vers les régressions sociales et bloque toute avancée constructive. Il est temps de lui montrer, ainsi qu’aux décideurs qui ont été relativement épargnés jusque-là, le pouvoir des salarié·e·s. Le 5 février est une occasion d’agir en descendant massivement dans la rue, pour construire le rapport de force nécessaire et être entendus.
La CGT OBS appelle les salarié·e·s à se mettre en grève et à tenir des assemblées générales pour réussir la mobilisation et débattre des suites pour s’inscrire dans la durée.

OBS SA : la (con)fusion

Le 1er Janvier 2019 marque l’absorption des filiales OAB, OCB, OCEAN, NEOCLES, OCWS et Orange Consulting au sein d’OBS SA (ex-NRS SA). Alors qu’il semblait acquit qu’il n’y aurait aucun changement, il semble que la Direction ne soit pas au fait de la réalité du terrain. Sur l’ensemble des régions DP bon nombres de réclamations et de questions suivies de débats animés portaient sur l’évolution de la structure juridique. Que ce soit au sujet des services autrefois échangés et facturés entre filiales, de dispositions réglementaires ou même de mise en commun de locaux ou de place de parking, peu de choses ont été anticipées pour faire face à cette transformation générant incompréhensions et confusion.

Prime « Gilets Jaunes »

Dans un souci d’affaiblir le mouvement « gilets jaunes », les grandes entreprises ont décidé de voler au secours du gouvernement et de verser une prime de « solidarité » aux salariés les moins bien rémunérés.
Montants de la prime : 1000 € jusqu’à un salaire brut annuel de 25 k€ inclus ; 500 € au-delà de 25 k€, jusqu’à 30 k€ brut annuel inclus.
Sur l’UES OBS (périmètre 2019), la prime a été versée à 519 salarié·e·s pour un montant total de 400 k€. Les alternants représentent 47% des bénéficiaires (61% chez OAB).
Non seulement très peu de salarié·e·s sont concernés, mais, comme indiqué dans notre précédente communication, cette prime aura pour effet de diminuer l’intéressement (augmentation de la masses salariale donc diminution de l’EBITDA), sauf si la direction en décidait autrement…

Enquête « Conditions de travail et Stress » – répondez-y !

Cette enquête triennale permet à l’ensemble des salarié·e·s de s’exprimer sur leurs conditions de travail.
Les rapports d’analyse qui seront produits seront fournis aux CHSCT. Ils nous permettront de mieux cerner votre ressenti et vos problématiques.
Vous avez jusqu’au 4 février inclus pour y répondre.