fbpx
Note aux organisations : Tout ça pour ça !

Note aux organisations : Tout ça pour ça !

Ce lundi 09 décembre 2019, Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé, et Jean-Paul DELEVOYE, haut-commissaire aux retraites, recevaient les organisations syndicales et patronales dans le cadre de la clôture du cycle de concertation sur la réforme des retraites entamé il y a maintenant 2 ans.

Cette réunion se tient à deux jours de l’intervention d’Edouard PHILIPPE, qui doit présenter le contenu de la réforme des retraites dans un contexte social marqué par une forte mobilisation contre le fond de cette dernière.

La réunion d’aujourd’hui tente donc de faire passer dans l’opinion publique l’image d’un gouvernement ouvert à la négociation censé caractériser l’acte 2 du quinquennat.

Or, entendre n’est pas écouter ! Avec la séance d’aujourd’hui, ce sont 24 réunions qui se sont déroulées. 24 réunions auxquelles la CGT a participé et durant lesquelles elle n’a eu de cesse de présenter ses propositions pour un régime de retraite solidaire.

A l’issue de cette nouvelle réunion, la CGT constate et déplore l’absence de réponse à ses propositions dont :

  • L’égalité salariale femmes/hommes qui serait une véritable mesure de justice sociale en plus de permettre d’élargir la base des cotisations
  • La prise en compte des années d’études dans un contexte où les jeunes sont de plus en plus incités à faire de longues études
  • Le paiement de cotisations pour les plateformes numériques
  • La réelle prise en compte des pénibilités en lien avec le travail des secteurs privés comme publics

Face à l’obstination du gouvernement, la CGT appelle à amplifier la mobilisation et à participer aux différentes manifestations qui se dérouleront sur l’ensemble du territoire le mardi 10 décembre 2019.