CGT ATOS : changer de cap décembre 2013

CGT ATOS : changer de cap décembre 2013

la CGT ATOS

Depuis 3 ans, Atos en France (la GBU) ne cesse de perdre des parts de marché, année après année, nous assistons à une perte des compétences. Coté face, on nous parle de bien être au travail. Mais coté pile on parle de réduction des coûts, d’ajustement des forces de travail. Les consignes sont données de favoriser les départs « naturels » qui peuvent être aidés voire fortement aidés avec leurs lots de pressions pour faire accepter les soi-disant ruptures conventionnelles. Une des causes du mal être au travail vient justement de là, l’absence d’avenir, l’absence de perspectives.