L’En’robé n°191

L’En’robé n°191

La brochette de « putschistes » …

La prétendue vice-présidente collège salarié (FO)

Je m’appelle Isabelle. Je soutiens Michel Avenas depuis fort longtemps. J’ai donc aidé à ce qu’il devienne « président », y compris au mépris des statuts. Mais en même temps s’il fallait respecter ce genre de choses, nous n’arriverions pas à nos fins. J’espère bien un retour de sa part. En tous les cas, je fais ce qu’il faut. La récompense… la récompense …

La prétendue trésorière (CFDT)

Moi, c’est Colette, non pas la reine des paupiettes, mais vénérée trésorière « putschiste » seulement. Certes, personne ne me reconnait à ma juste valeur … Pourtant je grenouille et je grenouille encore. J’en appelle même au procureur…Help me ! Help me ! …. C’est dingue de ne pas être comprise … Il est vrai que je ne suis pas constante dans mes prises de position. Mais nous ne sommes pas à une contradiction près.

Le prétendu président (CNAE)

Ah depuis le temps que j’attendais ce poste … Je vais au moins laisser un nom dans cette profession : Michel 1er. En effet je suis le premier a avoir pris le pouvoir de cette façon … en m’asseyant tout simplement sur les statuts. Et ce n’est pas donné à n’importe quel avocat … Il faut oser. Bon certes, je vais faire face à quelques procédures et je risque de perdre ma place assez rapidement. Mais bon j’aurais marqué l’histoire du sceau de la bêtise.

Comme nous l’avions écrit dans un « Enrobé » précédent, nous avons engagé deux procédures. L’une concerne la désignation de certains administrateurs … illégale du point de vue des statuts. Les assignations sont parties. L’autre concerne la désignation d’un administrateur provisoire. Nous avons une date. Les choses suivent donc leur cour.

Nous reviendrons bien sûr en détail sur l’ENADEP en tant que tel dans un prochain bulletin.