Droit devant n°112

Droit devant n°112

La réunion de la CPPNI s’est déroulée le 4 juillet 2019. Les questions essentielles ont porté sur les régimes frais de santé et de prévoyance.


➢ Le régime frais de santé

C’est un régime mis en place en 2016 sous l’égide de la recommandation. A ce jour, il couvre 2437 personnes dont 136 conjoint.e.s et 916 enfants. L’âge moyen des assurés, c’est-à-dire des 1385 salarié.e.s, est de 43,7 ans. Les femmes représentent 82,5% des assurés. Le régime est excédentaire puisque le rapport Sinistre/Primes encaissées (S/P) est de 88,8%. Ce ratio de sinistralité prend en compte les quatre dernières années. Pour 2018, il atteint 92,6%. Nous devrions pouvoir éviter toute augmentation de la cotisation du fait de la loi « 100% santé ». Enfin, le taux de couverture, Sécurité Sociale et complémentaire santé est plutôt satisfaisant :




En termes de remboursement complémentaire, les principaux postes de soins sont donc l’optique (25%), le dentaire (17%), les consultations/visites et les frais médicaux (16%).
Il n’y a que 25% des consommants en Optique qui passent par le réseau Itelis. Pourtant, pour un même équipement, l’Optique est moins cher de 11,7%… d’où un reste à charge beaucoup plus faible.


➢ Le régime de prévoyance

Les résultats ne sont pas bons. En effet, le S/P global est de 110% avec une année 2017 à 231% et une année 2018 à 112%. Pour l’année 2017, nous avions comblé le déficit avec les excédents. Ce n’est plus possible aujourd’hui. Ce sont les incapacités de travail qui plombent le régime avec un S/P à 282% pour l’ensemble des années et de 347% pour 2018.
Il va donc falloir que nous prenions des mesures pour l’équilibre du régime.
Nous devrions trancher plusieurs pistes lors de la prochaine réunion.