fbpx

Bulletin d’information des salariés des cabinets d’avocat n°80

Ecoles du droit dans les professions réglementées …

Le SPAAC-CGC vient encore de commettre une lettre ouverte … pour cette fois-ci s’en prendre ouvertement à la CFDT. Mais derrière cette attaque, c’est bien sûr l’ENADEP et l’ensemble des organisations syndicales qui contribuent à faire fonctionner l’école qui est visée. Et pour ce faire tout est bon … y compris la désinformation.

Ecoles du droit dans les professions réglementées …

Le SPAAC-CGC vient encore de commettre une lettre ouverte … pour cette fois-ci s’en prendre ouvertement à la CFDT. Mais derrière cette attaque, c’est bien sûr l’ENADEP et l’ensemble des organisations syndicales qui contribuent à faire fonctionner l’école qui est visée. Et pour ce faire tout est bon … y compris la désinformation.

Revenons sur les insinuations :

  • Les clans familiaux qui seraient au poste de commande !!
    • Il n’y a aucun LECHAT au Conseil d’Administration de l’ENADEP et donc au bureau
    • Monsieur HABIBECHE est l’expert-comptable de l’ENADEP. Cet intervenant extérieur est un prestataire qui ne peut être ni au Conseil d’Administration, ni au bureau de l’ENADEP.
    • Monsieur BLAISE est directeur de l’ENADEP et par conséquent sous les ordres du Conseil d’administration et du bureau.
    • … etc…
  • La baisse des stagiaires. Celle-ci est réelle. Mais encore faut-il l’expliquer. Plusieurs études de l’Observatoire des Métiers des Professions Libérales soulignent que sur la période de 2007-2012, l’effectif salarié a augmenté de 0,1% [Actalians] alors que les effectifs d’avocats ont augmenté de 3,6%. Sur 10 ans, cela représenterait un retrait de 20% à 30% des salarié-e-s par rapport aux avocats. Cette situation résulte de plusieurs phénomènes tels que la mise en place de technologies d’Information de la Communication au travers de la dématérialisation à tout va et l’explosion du nombre de stagiaires dans les cabinets. Le plus curieux, c’est que le président du SPAAC-CGC a lui-même participé à l’étude.
  • Baisse sanction du prix horaire par Actalians. Un mensonge. Et c’est un peu gros quand on sait qu’un membre du SPAAC-CGC est à Actalians. Il s’agissait, compte-tenu de la situation d’Actalians, de pérenniser cette dernière. En effet, les dépenses de formation par rapport à la collecte sont le plus souvent supérieures. Il fallait donc corriger cet état. Mais notons que la branche des avocats était très légèrement supérieure à 100% et que d’autres branches sont très largement supérieures. L’ENADEP, dans ce cadre, a joué le jeu et s’est montrée « responsable » au regard de l’OPCA à laquelle elle est adhérente.
  • Le siphonage des fonds ENADEP pour créer une société anonyme … mais de quoi parle-t-on ? Contrairement à ce qui est écrit, il s’agit pour l’ENADEP de continuer à œuvrer malgré la baisse du nombre des stagiaires via FIDES formation. Le développement de FIDES formation ne peut que consolider l’ENADEP.
  • Les congrès balnéaires fastueux !! Chaque année, excepté l’année dernière, les administrateurs se rendaient en congrès à l’invitation d’un centre de formation. L’objectif était d’éviter tout parisianisme. Mais il n y a rien de fastueux … d’ailleurs, le président du SPAAC-CGC organise une commission paritaire de négociation décentralisée à Bordeaux …

La transparence du SPAAC-CGC … chacune et chacun pourra s’en faire une petite idée en consultant le rapport de l’ACPR. Il suffit de taper « crepa ACPR » pour avoir un florilège de ce qui s’est passé alors que le SPAAC-CGC détenait la présidence et à la direction de la communication de la CREPA.

Allez voir et répondez à notre Quizz sur le site fédéral
https://www.soc-etudes.cgt.fr/nos-branches/officines-judiciaires-et-parajudiciaires/salaries-des-cabinets-davocats/2696-quizz-special-cabinet-d-avocats

ELECTIONS TPE : 30 décembre 2016 – 13 janvier 2017

Nous vous rappelons que des élections vont avoir lieu dans les cabinets de moins de 11 salarié-e-s. Chacune et chacun sera donc appeler à voter par le biais d’internet.

N’hésitez pas à voter CGT, la seule organisation syndicale qui se bat contre les mauvaises lois et vous informe de ce qui se passe dans la branche.

Bulletin d'information des salariés des cabinets d'avocat n°80