Bulletin d’information des salariés des cabinets d’avocat n°44

Bulletin d’information des salariés des cabinets d’avocat n°44

Lors de la réunion de la Commission Paritaire du 5 décembre 2014, un accord salaire a été signé. Il augmente les minima de branche de 1%. La CGT a signé. Pourtant, cette augmentation ne répond en rien à la satisfaction des salarié-e-s aujourd’hui. Chacune et chacun pourra s’apercevoir au travers de la grille que ces salaires permettent pas de vivre décemment.

Niveau Coefficient Salaire minimum Valeur du point
IV 207 1 466 7,08
215 1 507 7,01
225 1 539 6,85
240 1 581 6,59
III

240 1 581 6,59
250 1 646 6,59
265 1 745 6,59
270 1 779 6,59
285 1 878 6,59
300 1 976 6,59
350 2 306 6,59
II 385 2 536 6,59
410 2 701 6,59
450 2 964 6,59
480 3 161 6,59
I 510 3 359 6,59
560 3 689 6,59

Mais si la CGT a signé exceptionnellement cet accord, c’est que le contexte est particulier. En effet du côté patronal, seul le SAFE a signé.

L’ensemble des autres organisations patronales a simplement fait un chantage : une négociation sur une dérogation en nombre d’heures pour les temps partiels contre une négociation sur les salaires de branche. Ce type de chantage est inacceptable. Et que l’on ne se compte pas sur nous pour négocier plus de précarité dans la branche.

Certaines organisations syndicales ont même dit qu’elles demanderaient au Ministère de ne pas étendre l’accord sur les salaires … rendant ainsi caduc ce dernier. Mais vont-ils avoir le courage de passer de la parole aux actes ? Rien n’est moins sûr, même si cela a déjà été fait dans le passé.

En ce qui nous concerne, nous les attendons de pieds fermes … eux qui n’ont pas hésité à s’octroyer généreusement des jetons de présence pour leur présence aux réunions de la branche.