fbpx
Rapport Etude d’accords COVID “La négociation collective sous épidémie”

Rapport Etude d’accords COVID “La négociation collective sous épidémie”

Le 17 mars 2020, la France a été confinée afin d’endiguer l’épidémie de COVID-19. Malgré cette mesure de nombreux salariés ont continué à travailler, d’autres ont été placés en télétravail ou en chômage partiel. Pour répondre à cette situation, le Gouvernement a ouvert plusieurs dispositifs à la négociation collective.
Dans cette situation, le comité régional CGT Auvergne-Rhône-Alpes a mis en place un numéro vert afin de permettre aux salariés d’entrer en contact avec des militants syndicaux. Il a également été fait le choix de procéder à une étude des textes adoptés dans les entreprises afin de prendre des mesures liées à la crise sanitaire et économique.

Ce rapport présente donc les résultats de cette recherche concernant les textes adoptés dans les entreprises ainsi qu’un bilan des questions posées sur le numéro vert.

Cette étude accorde une importance particulière à la place de la CGT dans ces processus. Il s’agit ici de démontrer l’efficacité de notre organisation syndicale dans la période, sans pour autant cacher les faiblesses, voire les contradictions qui peuvent exister. Il s’agit avant tout d’une étude fondée sur des critères d’évaluation que nous voulons objectifs et qui sont appliqués sans distinction de l’organisation syndicale ou des parties signataires. S’ils nous sont favorables tant mieux, s’ils ne le sont pas tant pis. Dans tous les cas, il s’agira de mettre en exergue l’influence de la CGT et de contribuer à l’améliorer, à quelque niveau que soit cette influence.

Près de deux tiers des négociations auxquelles a participé la CGT ont permis d’obtenir des avancées pour les salariés ou de limiter les pouvoirs de l’employeur par rapport à ce que permettait les ordonnances Covid.