Solidarité avec Elie Domota

Solidarité avec Elie Domota

La commission Exécutive de la Fédération CGT des Sociétés d’Etudes affirme sa solidarité avec Elie Domota, secrétaire de l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe face à la répression contre les militants syndicaux de Guadeloupe.

 

Alors même que les licenciements se multiplient, notre camarade Elie Domota devrait passer en procès au tribunal de Pointe à Pitre le 31 mai 2017 suite à une plainte du patronat de BMW pour « violences en réunion ».

Il ne fait aucun doute qu’il s’agit bien de faire payer les 44 jours de grève générale en 2009 et le positionnement de l’UGTG sur les mauvais coups que gouvernements et patronats orchestrent afin de défaire le mouvement social.

Il est de notre devoir d’apporter une solidarité sans faille pour défendre les libertés syndicales et mettre en échec les campagnes infâmes à l’encontre des militants syndicaux.

C’est pourquoi, la fédération envoie le message suivant et invite les syndicats à faire de même :

« A Monsieur Jean-Jacques URVOAS, Ministre de la Justice,
Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, 13 Place Vendôme, 75 042 Paris Cedex.

A Monsieur le Procureur du Tribunal de Pointe à Pitre,

Nous demandons l’abandon de la procédure infondée contre Elie Domota, secrétaire général de l’UGTG, convoqué au Tribunal suite à sa défense des salariés de Guadeloupe victime de l’injustice patronale.

La Fédération CGT des Sociétés d’Etudes »