52ème congrès confédéral : Motion

52ème congrès confédéral : Motion

Le patron d’Amazon est devenu la personne la plus riche du monde en 2018, sa fortune est estimée à plus de 137 milliards de dollars (à notre connaissance). Quand ses concurrents lancent une fusée à 92 millions, jeff, lance Blue Origin , une fusée pour 61,2 millions (bien plus rentable). Jeff peut posséder 2245 fusées qu’il n’aura même pas le temps de construire.

Et pendant ce temps chez Amazon, dans des visites ouvertes aux publics, on nous oblige a vanter les conditions de travail parfaites de notre entreprise, on les appelle « Amazon Tour ». Un enfumage, une visite de safari, qui cache une toute autre réalité :

la surveillance électronique, le harcèlement des travailleurs au sein de l’entreprise, jusque dans leur boîte aux lettres, par des médecins payés par l’entreprise, les postes de travail « optimisés » sans l’aval du CHSCT, la contestation systématique des accidents du travail malgré les évidences, signature de « PIP » pour atteindre des objectifs qui ne sont pas même mentionnés dans les contrats de travail, encore pire, des femmes qui perdent leurs enfants à cause des charges trop lourdes, au sein même de nos sites ! Camarades ! Cette réalité est la réalité de tous !

Grâce aux luttes de la CGT :

  • 1500 salariés prélevés injustement sur leurs salaires lors d’arrêts maladie, ont été indemnisés jusqu’à 2500 euros,
  • le 13ème mois,
  • La CGT a obtenu que la loi soit respectée pour que les jours de carence non travaillés ne soient plus retirés du salaire.
  • Amazon condamné par le conseil des prud’homme d’Orléans le 18 février 2019 à verser des rappels de salaires à 7 salariés pour le non-respect de la convention collective Commerces de Détails non Alimentaire qu’ils appellent, nous caristes, des « conducteurs d’engins », 36 autres dossiers ouverts , et combien encore ? Et quand bien même ? Au mois de septembre Amazon veut appliquer unilatéralement la convention collective des transports où les caristes coûtent moins cher, encore un mépris injuste pour les salariés !
  • Amazon condamné pour discrimination syndicale.

Nous faisons circuler une pétition de 122 000 signatures qui dénonce la destruction massive d’articles neufs !

Nous en appelons à tous les déléguées du 52ème congrès de la CGT, voici une occasion de faire converger nos luttes au niveau international contre ce gros poisson ! Car si ce symbole fort du capitalisme tombe….ils tombent tous !!

Ce document mes camarades, vous est proposé par la CGT AMAZON France mais doit être le reflet de toutes et tous.