fbpx
XEROX : PSE…PSE…PSE… IL Y EN A MARRE!!!!

XEROX : PSE…PSE…PSE… IL Y EN A MARRE!!!!

Tract intersyndical CFDT / UNSA / CFE-CGC / CGT / Solidaires / CFTC

Le titre peut paraître « trivial » mais ce sont des sentiments de dégoût et d’exaspération qui animent les salariés d’XTS. Alors que la direction n’a même pas encore mis en œuvre le PSE homologué le 1er Février 2021 – qui concernait déjà 95 salariés – voilà la Direction qui nous annonce, la fleur au fusil, la suppression de 32 postes supplémentaires sur DS et CS MPS et que TS est épargné suite à l’activité LEXMARK.

Soit 121 licenciements en à peine quatre mois !
Quand ce massacre va-t-il s’arrêter ?

Quand la Direction va-t-elle cesser cette stratégie de destruction d’emplois, des salariés et de leur famille, alors que rien ne le justifie !

Déjà en janvier 2021, le Cabinet d’Expertise Diagoris, mandaté par le CSE Central, rappelait l’absence de motif économique, et de vision stratégique. Que vient aujourd’hui justifier ce nouveau plan qui mettra 32 salariés sur le carreau, pour économiser à peine 427 000,00 € par année pleine ? Au regard des fonds propres de Xerox (300 Millions d’Euro), des profits dégagés en 2020 (80 Millions d’Euro) et des dividendes indécents déjà versés, en plein Plan Social et Crise du Covid19.De plus la direction générale à profité de « l’effet d’aubaine de la fin du bail de Chassieu » pour ne pas le renouveler

C’est aujourd’hui la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
L’INTERSYNDICALE refuse ces suppressions d’emplois et d’activités

Aujourd’hui des alternatives sont crédibles pour conserver les emplois. 

  • Décider d’un moratoire sur ce PSE , afin de traverser cette conjoncture jusqu’a l’année prochaine et refaire un point sur la situation.
  • Compte tenu de l’engagement de l’état Français durant cette crise l’entreprise se doit de maintenir l’emploi.
  •  Suppression totale de l’intérim chez DS.

Toutes ces propositions ont du sens, mais la direction générale s’entête à les ignorer. Le 29 Mars s’est tenue la première réunion de négociation elle se poursuivra le 07 Avril et nous resterons plus que jamais mobilisés en INTERSYNDICALE.

En cas d’échec des négociations
L’INTERSYNDICALE APPELLERA DE NOUVEAU A LA MOBILISATION