O E C ASERTEC

O E C ASERTEC

La lettre d’info – n°3

Chers collègues, La perte des contrats SANOFI (13 postes) et PRESSTALIS (6 postes) au 30 septembre constitue une épreuve difficile pour notre entreprise. Le reclassement de nos collègues dans de bonnes conditions (délai de prévenance, accord du salarié, prise en compte des contraintes imposées…) est aujourd’hui notre préoccupation majeure, d’autant que les contrats perdus ne semblent pas compensés. A l’échelle de notre entreprise, le repositionnement des salariés concernera plusieurs sites dont probablement le siège social. C’est donc, plus largement, toute l’entreprise qui sera impactée voire réorganisée. Dans ces circonstances, ne serait-il pas légitime que les instances représentatives du personnel soient informées et consultées sur les changements à venir ?