La Bastoche N°104

La Bastoche N°104

“Etat d’urgence” face à la mise en cause des régimes spéciaux de retraite. Appel de la CGT-Notariat pour la CRPCEN

Que cela plaise ou non, la primaire sur la Présidentielle a monopolisé les médias. Elle a permis de constater que les régimes spéciaux de retraite étaient sérieusement mis en cause. Dès lors, et sans préjuger du résultat des élections de 2017, il est du devoir des organisations syndicales, particulièrement dans le notariat, d’agir sans attendre pour sauver la CRPCEN.

Défendre les droits à retraite des salariés

La suppression des régimes spéciaux n’est pas une fatalité, et la CGT entend bien se mobiliser pour les défendre.

Mais si, malgré cela, cette suppression devient effective, des négociations s’ouvriront forcément pour les modalités pratiques, qui peuvent être diverses.

Par exemple à la CRPCEN : le 4 % sur émoluments permet des négociations spécifiques pour que les salariés puissent conserver leurs droits.

Appel de la CGT-Notariat : ENSEMBLE POUR LA CRPCEN

Appel aux organisations syndicales :

La CGT a lancé un appel à l’union : à la Fédération des Clercs FO, à la CFDT, à la CFTC, à la CFE-CGC, car il est impératif de dépasser le cadre de l’intersyndicale actuelle et faire l’union de tous, pour les droits des salariés.

Bizarrement cet appel à l’union a été peu ou pas entendu. Plus encore, certains syndicats ont clairement refusé la proposition et ont même communiqué à des représentants du CSN le courrier CGT qui était à usage interne et donc confidentiel. C’est déontologiquement une faute pouvant s’avérer préjudiciable aux salariés.

Appel aux salariés du Notariat :

Les salariés du notariat, qu’ils soient ou non syndiqués, doivent aussi se mobiliser pour la défense de leurs droits.

Il faut refuser les discours défaitistes et croire à la force du Peuple notarial lorsqu’il est uni.

Et si certains syndicats refusent de faire l’union, les salariés, en se mobilisant, doivent montrer le chemin de la raison.

Concrètement, complétez la motion ci-après, et retournez-la à la CGT à l’adresse figurant en bas de page.

SOUTENEZ L’ACTION DE LA CGT-NOTARIAT POUR LA CRPCEN
C’EST MAINTENANT – APRÈS IL SERA TROP TARD