fbpx
Perspectives n°152

Perspectives n°152

La réunion de la CPPNI s’est tenue le 18 juillet 2019. La négociation sur les minima salariaux en a été l’élément majeur. Nous avons de nouveau expliqué que la multiplication des exonérations de cotisations permettait aux entreprises d’augmenter réellement les salaires…sans « coût supplémentaire » [BI 149 juin 2019].

A moins que celles-ci aient décidé d’augmenter purement et simplement leurs marges au détriment des salariés…seuls créateurs de richesse dans l’entreprise.

Le patronat a fait une nouvelle proposition :

“Position” et “coefficients” applicables

MC actuels Propositions CINOV SYNTEC 18/07/19 MC proposés
Grille ETAM 1.3.1 220 1510,00 €

Fusion des deux premiers coefficients

+3%

1558,18 €
1.3.2 230 1512,80 €
1.4.1 240 1541,90 € +1,5% 1565,03 €
1.4.2 250 1571,00 € 1594,57 €
2.1 275 1650,75 € 1675,51 €
2.2 310 1752,60 € 1778,89 €
2.3 355 1883,55 € 1911,80 €
3.1 400 2019,80 € 2050,10 €
3.2 450 2165,30 € 2197,78 €
3.3 500 2310,80 € 2345,43 €
Grille Cadres 1.1 95 1948,45 € +1,5% 1977,68 €
1.2 100 2051,00 € 2081,77 €
2.1 105 2153,55 € +1,5% 2185,85 €
2.1 115 2358,65 € 2394,03 €
2.2 130 2666,30 € 2706,29 €
2.3 150 3076,50 € 3122,65 €
3.1 170 3473,10 € +0,5% 3490,47 €
3.2 210 4290,30 € 4311,75 €
3.2 270 5516,10 € 5543,68 €

Signalons que la première proposition était de 0%.

Le document étant remis lors de la réunion, les organisations syndicales de salariés n’ont pu se prononcer de manière définitive. C’est en septembre que chacune et chacun se prononcera. Mais déjà nous pouvons dès à présent émettre quelques remarques :

  • Peut-on réellement vivre avec un salaire de 1558,18 €… avec 3% d’augmentation et la fusion des deux premiers coefficients. Les salariés auront 36,96 € de plus… par rapport au SMIC, en sachant que la dernière augmentation date de juillet 2017.
  • Le premier coefficient ingénieur et cadre est à 1977,68 €. Le Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale est de 3377 €. L’écart entre les deux niveaux se creusent d’année en année. Il est clair que le patronat continue sa politique de « cadre low-cost».