L’écho de la presta n°18 : Mobilisons-nous pour nos salaires !

L’écho de la presta n°18 : Mobilisons-nous pour nos salaires !

Pour la énième année consécutive, le patronat de la branche veut imposer aux salarié-e-s une nouvelle diète salariale, en proposant d’augmenter de 0,96% les 5 premiers niveaux de la grille de classification seulement (Cf. tableau ci-dessous).

Coeff. Actuel Proposition
120 1.431,78 € 1.445,57 €
130 1.435,10 € 1.448,93 €
140 1.438,43 € 1.452,28 €
150 1.441,75 € 1.455,64 €
160 1.445,38 € 1.479,01 €

Pour information, le SMIC mensuel brute se monte, depuis le 1er janvier, à 1.445,38 €.

Face à cette proposition inacceptable, l’ensemble des organisations syndicales a quitté la table de négociations pour marquer leur refus de cautionner un telle mascarade.

Comme d’habitude, le patronat invoque la crise actuelle pour se montrer pingre. Mais la crise, il n’en subisse que peu les effets. Si le chiffre d’affaires de la branche a chuté de 1,47%, l’effectif, lui, a reculé de 5,24%, soit une augmentation automatique de la productivité de 3,77%.

Il y en a plus qu’assez de voir les patrons s’accaparer les gains de productivité au détriment de l’emploi, des conditions de travail et des rémunérations !

Face à cette politique de rigueur que veut nous imposer le patronat et le Gouvernement, il est plus que temps de réagir.

Voilà pourquoi la CGT, appelle l’ensemble des salarié-e-s de la branche à faire grève le 18 mars prochain et à manifester leurs mécontentements dans les cortèges qui seront organisés dans chaque région. Plus nous serons nombreux, plus les patrons devront nous écouter !