Au bout du fil n°20 : Sauvons nos retraites !

Au bout du fil n°20 : Sauvons nos retraites !

La Fédération CGT des sociétés d’études, la Fédération FO des Employés et Cadres et Solidaires et la Fédération SUD PTT se félicitent de l’appel commun des organisations syndicales CGT, FO, FSU, SUD à une journée nationale d’action interprofessionnelle avec grèves et manifestations le 10 septembre 2013.

Nos organisations considèrent en effet que les projets du gouvernement en matière, notamment, de retraite constituent un recul social sans précédent.

Elles ne sauraient accepter tout allongement de la durée de cotisation, l’opposition public/privé, la sous-indexation des pensions et des salaires portés aux comptes.

Le rapport Moreau remis au gouvernement le 14 juin prévoit, entre autre, l’allongement de la durée de cotisations qui passerait de 41,75 ans pour la génération de 1957 à 43 ans pour les salariés nés en 1962 et 44 ans pour ceux nés en 1966 (44 ans pour les générations nées à partir de 1975 dans un second scénario).

Les salarié-e-s mais aussi les jeunes qui sont au chômage comme ceux qui font des études longues seraient ainsi contraints, si leur santé leur permet et si un employeur accepte de les garder, de prolonger leur activité jusqu’à 68 voire 70 ans ! Scénario similaire pour les femmes qui cumulent carrières incomplètes, et montant de pensions faibles, directement lié aux inégalités professionnelles !

Résultat :

  • Pour de nombreux salariés, il sera impossible de prendre sa retraite à 62 ans sans subir une très forte décote sur le montant de leur pension.
  • Pour la moitié des salariés qui sont sans emploi lorsqu’ils atteignent l’âge de la retraite, il sera impossible de cotiser plus longtemps. Ils verront le montant de leur pension s’effondrer.

Nos organisations rappellent que la durée de cotisations s’est déjà considérablement allongée sous le coup des réformes successives, pour passer de 37,5 annuités en 1993 à plus de 41 ans aujourd’hui.

Résultat : l’espérance de vie en bonne santé a diminué d’un an pour s’établir à 61,9 ans pour les hommes et 63 ans pour les femmes.

Pourtant, invité dimanche 16 juin sur le plateau de M6, le président HOLLANDE a confirmé la volonté du gouvernement : « nous allons continuer à augmenter la durée de cotisations ».

Pour nous, ce projet est inacceptable.

Seule une large mobilisation des salariés pourra faire reculer le gouvernement.

Par conséquent, nos organisations appellent l’ensemble des salariés à la grève le mardi 10 septembre pour exiger l’abandon de ces mesures et empêcher un recul majeur qui privera des millions de salariés de leurs droits à la retraite.

Elles appellent l’ensemble des salariés à participer aux manifestations interprofessionnelles qui seront organisées.