fbpx

Faire de la syndicalisation notre priorité

Les résultats du 3ème cycle de représentativité ne sont pas très bons, tant au niveau national qu’à notre niveau. Nous baissons dans l’ensemble des branches et parfois dans des proportions importantes. Si nous maintenons en général notre place au classement des organisations syndicales, notre audience s’amenuise. Il nous faut donc en urgence redresser la barre. Et pour ce faire, nous devons engager la bataille de la syndicalisation.

Animer une bataille permanente de syndicalisation pour développer une syndicalisation de masse, telle doit être notre tâche aujourd’hui. C’est ainsi que nous pourrons acquérir une meilleure audience dans les entreprises, et donc
au niveau national.

Avoir une meilleure audience, c’est aussi être capable de construire un rapport de force nécessaire, non seulement pour faire obstacle aux dispositions antisociales, mais aussi pour conquérir de nouvelles garanties sociales. Capacités de résistance et de conquêtes nouvelles dépendent de nous. Et pour être fort, il faut être partout.

C’est pourquoi nous avons décidé d’en faire une priorité.

Une Fédération de 10 000 syndiqués d’ici au prochain congrès, c’est-à-dire dans 4 ans.

Autrement dit, chaque syndiqué devra faire un syndiqué. Est-ce vraiment impossible ? Certainement pas pour peu que l’on s’en donne les moyens.

Ce petit livret est construit pour être un outil au service de tous ceux et celles qui veulent faire grandir notre CGT. ET ce n’est pas rien. Alors comment on s’y prend. C’est ce que nous allons voir dans les pages qui suivent.

Faire de la syndicalisation notre priorité