Un inventeur syndicaliste se fait expulser de la FOIRE DE PARIS le mercredi 6 mai 2015

Un inventeur syndicaliste se fait expulser de la FOIRE DE PARIS le mercredi 6 mai 2015

Patrick C. (membre de notre syndicat) se rend au concours LEPINE, afin de rencontrer d’autres inventeurs susceptibles d’être intéressés par une amélioration de leur condition, décrite sur des documents élaborés par le Syndicat National des Auteurs d’Inventions Indépendants-CGT.

C’est alors que sans se présenter, une personne demande à Patrick C. de lui donner un de ces documents; quelques minutes après, deux vigiles l’encadrent et l’obligent, non seulement à quitter le site du Concours LEPINE mais aussi à sortir de la FOIRE DE PARIS, bien que Patrick C. ait un billet pour la journée.

Cet inventeur syndicaliste, en abordant des inventeurs n’a selon lui, apporté « aucun trouble à l’ordre public » et a obtempéré en évitant tout comportement déplacé face au service d’ordre.

D’après les deux vigiles, cette éviction aurait été commandée par le Président du concours LEPINE.

Nous aimerions savoir si le Concours Lépine est un lieu sacralisé dans lequel les inventeurs-visiteurs et les inventeurs- exposants n’auraient plus la liberté d’échanger des informations.

Par ailleurs, le SNAII-CGT a fourni à l’AIFF du Concours Lépine, dés leurs publications, tous les documents (Manifeste pour un nouveau statut de l’auteur d’inventions indépendants, « 4pages » et Flyer qui ne portent, en aucune manière, atteinte au Concours Lépine) et qui auraient pu être distribués aux exposants. Il est vrai que l’AIFF n’a jamais donné suite à l’envoi de ces documents quant à la teneur des projets.