Toulouse, le 31 mai 2022. La lutte pour les salaires s’élargit dans le numérique / sous-traitance aéronautique

La négociation sur les salaires patine à Capgemini. Les syndicats qui ne font pas partie de l’intersyndicale annoncent leur volonté de demander un referendum d’entreprise.
Les 6 syndicats du groupe Capgemini, réunis en intersyndicale appellent à la grève et un rassemblement à partir de 9h30 :

Jeudi 2 juin 2022
Rond-point de la Crabe
Devant Airbus Saint-Martin du touch

Les salarié·es du secteur du numérique sous-traitants dans l’aéronautique revendiquent des véritables augmentations générales à la hauteur de la situation actuelle : profits records de ces entreprises et inflation sans précédent depuis des décennies.
Ainsi les syndicats Cgt Altran, Cgt Alten, Cgt Ausy, Cgt Modis (Modis absorbé AKKA) Cgt Expleo, la Cgt Sopra Steria, la Cgt Mecachrome et la Cgt Airbus seront présents aux côtés de l’intersyndicale Capgemini.
Tout comme donneurs d’ordre, les salarié·es des entreprises sous-traitantes doivent pouvoir bénéficier d’augmentations générales !

Pour comprendre ce qu’il se passe dans ce secteur, retrouvez les dernières vidéos de notre coordination :
https://www.youtube.com/channel/UCjCzn5O0iNlPqv9Bf6-EDQg

La coordination CGT aéronautique Midi-Pyrénées

Courriel de la coordination CGT aéronautique : coord.aero.cgt.midipy@gmail.com


* La coordination CGT de l’aéronautique regroupe notamment les syndicats CGT des entreprises suivantes : AIRBUS, ADP, ALTEN, ALTRAN, AKKA, AUSY, CELAD, CAPGEMINI, EXPLEO, INETUM, LATECOERE, MECACHROME, MODIS, SOPRA STERIA, …

Toulouse, le 31 mai 2022. La lutte pour les salaires s’élargit dans le numérique / sous-traitance aéronautique