Solidarité avec les salariés de TELEPERFORMANCE Tunisie

Solidarité avec les salariés de TELEPERFORMANCE Tunisie

La Fédération CGT des Sociétés d’Etudes dénonce l’attitude de la société TELEPERFORMANCE, leader mondial de la prestation de services en relation client, en Tunisie.

Alors même que cette entreprise tente à nouveau d’obtenir le « Label de Responsabilité Sociale », elle bafoue les droits sociaux de ses salariés tunisiens. Elle refuse obstinément à appliquer les anciens accords d’entreprise qu’elle avait pourtant signés (classification, salaire, fonds social, etc.). Cette remise en question s’accompagne par la rupture de tout dialogue constructif avec les représentants du syndicat UGTT, premier syndicat tunisien, de l’entreprise. Cette situation ne fait qu’aggraver les conditions de travail sur les différents sites tunisiens et engendre une montée des risques psycho-sociaux.

Pour tenter de remédier à ce blocage, plusieurs syndicalistes de l’UGTT ont décidé, depuis le 26 février dernier, d’occuper la salle de réunion de la direction au siège social de TELEPERFORMANCE Tunisie. Par cette occupation, ils luttent désespérément pour faire reconnaitre les droits de leurs collègues. Ils ont même décidé depuis aujourd’hui 15h de mener une grève de la faim jusqu’ils soient entendu.

Il devient donc urgent que la direction française du groupe TELEPERFORMANCE agisse rapidement pour renouer un dialogue social constructif en respectant en premier lieu les accords qu’elle a signé.

Notre Fédération sera vigilante à la situation des camarades tunisiens et continuera à les soutenir dans leurs luttes. Il est prévu qu’une délégation CGT les rencontre en marge du Forum Social Mondial qui se tiendra fin mars à Tunis.