Actualités

Fete de l'huma

La Fédération CGT des sociétés d'études y tiendra un stand dans l'espace du Forum social

Lire la suite...

Samedi 12 avril 2014 Tous ensemble contre l'austérité!

En Île-de-France, les choix patronaux de fi nanciarisation de l’économie au détriment du travail ont des conséquences directes sur les millions de salariés franciliens. Sur les douze derniers mois, l’emploi dans notre région, est de nouveau reparti à la baisse. Des centaines de milliers d’emplois industriels disparaissent et dans le même temps l’embauche des salariés est de plus en plus précaire : 73% des embauches dans les entreprises franciliennes sont des CDD de moins d’un mois. Ce sont ces choix politique qui alimentent la crise ! Nous subissons un pilonnage médiatique sur le « coût du travail » mais le « coût du capital » pèse lourdement sur l’économie. Le crédit impôt recherche de Sarkozy est toujours versé aux entreprises : c’est 10 milliards par an, il s’additionne aux 20 milliards du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi. Maintenant, cerise sur le gâteau, c’est le Pacte de responsabilité, qui offre un cadeau supplémentaire au patronat de 33 milliards de cotisations sociales… Les 22 mois de pouvoir Hollande

Salaires, emplois, retraites, protection sociale, services publics, industrie... on lâche rien! Public/privé Tous dans l'action le 12 décembre

L’ UD CGT 31 appelle les syndicats et salariés de Haute-Garonne et plus particulièrement les entrepri-ses au coeur d’un conflit social, à un rassemblement et une manifestation marquant la convergence des lut-tes le 12 décembre 2013 !!

La Fédération des Sociétés d'Etudes vous présente ses meilleurs vœux!

En 2014, ne lâchons rien!

Fédération des Sociétés d'Etudes : Le 10 septembre, tous mobilisés,en grève et dans la rue pour défendre nos droits à la retraite et nos revendications !

IMPORTANT : Point de ralliement de la Fédération à 13h30 devant la boulangerie 19 rue Jean Pierre Timbaud angle Bd Voltaire et Rue JP Timbaud métro Oberkampf, parcours République- Nation via Bd Voltaire

Lire la suite...

Journée nationale interprofessionnelle : 10 septembre Nous avons toutes les raisons d’agir

Les organisations syndicales CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires ont appelé à faire du 10 septembre prochain une journée nationale d’action interprofessionnelle avec grèves et manifestation sur les questions des retraites, de l’emploi, des salaires, des conditions de travail. Salariés, privés d’emploi, jeunes, retraités, nous avons toutes les raisons d’agir ensemble dans l’unité la plus large.

Alerte lancée par des cabinets d’expertise CHSCT : La transposition de l’ANI du 11 janvier 2013 entérinerait un grave recul du droit des salariés et des prérogatives de leur CHSCT

Les experts agréés auprès des CHSCT soussignés souhaitent par le présent texte faire état publiquement de leur plus vive inquiétude et de leur plus grande préoccupation devant les conséquences que dessinent la récente signature de l’ANI (Accord National Interprofessionnel) – le 11 janvier dernier – et sa transposition en avant-projet de loi

Dans cette vidéo, diffusée le 24 février sur France 3, Anne Braun, juriste et conseillère de la CGT et Thierry Lepaon dirigeant de la CGT s’expriment sur le projet de loi sur le marché du travail.

Pour lire la vidéo, cliquez ici

Conformément à la décision de la CE, voici le lien de la page Facebook contre l’ANI du 11 janvier : https://www.facebook.com/pages/Retrait-de-laccord-Medefcfdtcftccfe-cgc-sur-la-flexibilit%C3%A9/423127631101181.

Et la pétition est disponible à l’adresse suivante : http://www.petitionduweb.com/Petition_secretaire_general_fd_cgt_societes_d_etudes-1000330.html.

Vous trouverez ci-dessous les vidéos concernant les différents thèmes abordés dans l'ANI du 11 janvier 2013:

http://www.youtube.com/watch?v=hOu0bjuUSZ4

http://www.youtube.com/watch?v=rE6oSnITD8A

http://www.youtube.com/watch?v=cC5i5P-HSWU

http://www.youtube.com/watch?v=bech7Lz0AKs

AVANT-PROJET DE LOI relatif à la sécurisation de l’emploi

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Les deux confédérations CGT et FORCE OUVRIERE réaffirment leur opposition résolue aux principales dispositions contenues dans l’accord interprofessionnel sur l’emploi du 11 janvier 2013. Les deux confédérations appellent leurs organisations territoriales et professionnelles à créer les conditions de la mobilisation la plus large possible au travers de rassemblements, de manifestations et arrêts de travail dans les régions, départements et localités : le 5 MARS prochain.

Le 11 janvier 2013, les négociations nationales dites de «sécurisation de l’emploi» se sont terminées par un accord d’une extrême gravité pour les droits des salariés. La CGT et FO ont annoncé qu’elles ne le signeront pas. Par contre, la CFDT, la CGC et la CFTC ont décidé de le parapher. Un projet de loi doit être présenté au Conseil des ministres début mars, pour ensuite être voté au Parlement en mai.

Lire la suite...

Accord sur l’emploi : La grande braderie des droits des salariés

La CGT s’adresse avec solennité à l’ensemble des salariés : cet accord concerne tous les salariés et prétend mettre en place ce dont le Medef a toujours rêvé et qu’il n’avait jamais réussi à imposer.

A l’occasion de la prochaine séance de négociation, la CGT Île-de-France, FO Île-de-France, la FSU-Ile-de-France organisent donc un rassemblement régional le :

Jeudi 10 janvier à 12h30 devant le siège du Médef National

55, avenue Bosquet – 75007 PARIS – Métro : école militaire

Communiqué des organisations syndicales d’Île-de-France, CGT, FO, FSU

NEGOCIATION EMPLOI : INFORMER, MOBILISER LES SALARIES

Depuis plusieurs semaines, des négociations sont en cours, entre les organisations d’employeurs et les syndicats de salariés. A la demande du gouvernement, cette négociation devait avoir comme objectif : la sécurisation de l’emploi !

Or, cette négociation s’oriente vers une plus grande flexibilité telle que l’exige le MEDEF. Elle ne répond pas à la situation d’urgence sociale, de précarité galopante et d’explosion du chômage. Pour les organisations syndicales signataires, c’est inacceptable !

Tous les salariés doivent connaître les conséquences gravissimes qui pèseraient sur eux si les projets du MEDEF étaient validés. Les droits liés au CDI seraient contournés par l’instauration d’un nouveau type de contrat de travail, le contrat intermittent. La possibilité pour l’employeur de licencier serait ouverte sans avoir de justification à présenter ; réduction des recours en justice et des peines encourues par les employeurs serait acquise.

Le patronat va jusqu’à exercer un chantage en suggérant une hypothétique complémentaire santé pour tous les salariés contre des procédures de licenciement accélérées !

En clair, le MEDEF en veut toujours plus !

Cette volonté de transformation en profondeur du contrat de travail vise à généraliser la précarisation de l’emploi et, au-delà, s’en servir pour la remise en cause du statut des fonctionnaires et agents publics. Les enjeux de ces discussions concernent tous les salariés, quel que soit leur secteur d’activité. Au moment où, au nom de la crise, le gouvernement refuse, notamment, la revalorisation du SMIC, gèle l’emploi public et les salaires des fonctionnaires et octroie sans contrepartie 20 milliards au patronat, les organisations syndicales franciliennes signataires du présent communiqué appellent tous les salariés à développer à tous les niveaux les mobilisations pour construire une autre politique économique et sociale.

Le 4 janvier 2013

La période actuelle voit se multiplier les discours lénifiant sur le prétendu coût du travail qui nuirait à la compétitivité. De notre point de vue, le travail ne peut être considéré comme un coût, mais bien comme la seule source de création de richesses.

La confédération a réalisé une vidéo, à voir absolument !

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL