row=0
Array
(
)
Array
(
)
stdClass Object
(
    [id] => 3230
    [asset_id] => 3841
    [title] => Bulletin d'information des bureaux d'études n°116
    [alias] => bulletin-d-information-des-bureaux-d-etudes-n-116
    [introtext] => 

Uber reine !!!

C’est à la clôture de l’assemblée générale de SYNTEC le 5 juillet 2017 que Madame Viviane CHAINE-RIBEIRO nous a annoncé « triomphalement » sa réélection à la tête de l’organisation patronale. Ce non évènement reste certainement une piètre consolation au regard de la claque politique subie. Ce soutien affirmé à Fillon, le monsieur casserole à l’élection présidentielle, s’est donc brûlé les ailes. Elle nous a au moins permis de connaître ses réelles intentions en matière sociale : un programme de régressions sociales que ne renierait pas Macron.

[fulltext] =>

En quelques mots, Madame la Présidente a brossé son bilan. Trois ans de progrès pour l’organisation patronale. Merci à Voltaire et à Leibniz … tout a été pour le mieux dans le meilleur des mondes … possible. Il est vrai que ce bilan, compte tenu de la nouvelle situation économique, politique et sociale, n’intéresse pas grand monde. Certes, la convention collective des bureaux d’études avec environ 820.000 salarié-es couverts est aujourd’hui la plus importante. Mais tant le dialogue social que les dispositions de cette convention sont inversement proportionnelles à l’importance du nombre des salarié-es de cette convention collective. Il n’y a donc pas de quoi pavoiser.
Elle y a dévoilé un programme qui se veut fédérateur autour d’une identité commune : l’intelligence productive. Après les « métiers du savoir », on passe à « l’intelligence productive ». Nouveau slogan pour une organisation patronale qui ne cache plus son radicalisme antisocial.

La nouvelle présidente se propose ainsi de relever plusieurs défis qui couvrent le développement et les nouvelles formes de travail, l’ouverture de l’alternance aux séniors et aux adultes, la « libéralisation » du travail, la simplification fiscale et règlementaire et la nécessité d’exercer une influence importante dans l’économie et la politique en France.

Pour refuser ces défis, Madame CHAINE-RIBEIRO fait confiance dans la volonté politique des nouveaux élus. Cette adresse au nouveau président de la république n’est pas neutre. Après s’être lamentablement vautré avec Fillon, il fallait donner le change … surtout quand on brigue la place de Gattaz du MEDEF, même s’il semble que les jeux soient déjà faits. C’est dans le cadre de cette campagne patronale qu’un livre intitulé « L’intelligence productive, modèles et métiers de la croissance de demain » nous a été remis gracieusement.
Pourtant, le contenu de ce livre est aussi pauvre que les réflexions de SYNTEC … une campagne plutôt mal partie …

Il est clair qu’en ce qui nous concerne, nous allons redéfinir notre stratégie dans les négociations à venir au regard des intentions affichées d’un patronat réactionnaire.

 

Réforme du Code du travail

Principales propositions de SYNTEC

  • Créer un CDI de projet à l’instar des « contrats de chantier ».
  • Fusionner les instances de représentation du personnel et/ou de représentations syndicales dans l’entreprise.
  • Poursuivre la démarche de décentralisation de la norme/articulation accords de branche accords d’entreprises.
  • Durée du travail – sécuriser les forfaits jours et astreintes et clarifier les règles en matière du fractionnement du repos quotidien.
  • Licenciements économiques :
    • Elargir le motif économique de licenciement à tous les cas de réorganisation de l’entreprise,
    • Réduire le périmètre d’application des critères d’ordre du licenciement au niveau de l’établissement, voire au niveau du bassin d’emploi.
  • Doubler les seuils pour la mise en place d’un IRP et des représentants syndicaux.
[state] => 1 [catid] => 320 [created] => 2017-08-18 04:38:28 [created_by] => 160 [created_by_alias] => [modified] => 2017-08-24 09:41:55 [modified_by] => 160 [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [publish_up] => 2017-08-18 04:38:28 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => {} [urls] => {} [attribs] => {"show_title":"","link_titles":"","show_intro":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_layout":"","show_related_article":"","show_related_heading":"","related_heading":"","show_related_type":"","show_related_featured":"","related_image_size":"","related_orderby":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","tz_portfolio_redirect":"","show_attachments":"","show_image":"","tz_use_image_hover":"","tz_image_timeout":"","portfolio_image_size":"","portfolio_image_featured_size":"","detail_article_image_size":"","show_image_gallery":"","detail_article_image_gallery_size":"","image_gallery_slideshow":"","show_arrows_image_gallery":"","show_controlNav_image_gallery":"","image_gallery_pausePlay":"","image_gallery_pauseOnAction":"","image_gallery_pauseOnHover":"","image_gallery_useCSS":"","image_gallery_slide_direction":"","image_gallery_animation":"","image_gallery_animSpeed":"","image_gallery_animation_duration":"","image_gallery_animationLoop":"","image_gallery_smoothHeight":"","image_gallery_randomize":"","image_gallery_startAt":"","image_gallery_itemWidth":"","image_gallery_itemMargin":"","image_gallery_minItems":"","image_gallery_maxItems":"","show_video":"","video_width":"","video_height":"","tz_show_gmap":"","tz_gmap_width":"","tz_gmap_height":"","tz_gmap_mousewheel_zoom":"","tz_gmap_zoomlevel":"","tz_gmap_latitude":"","tz_gmap_longitude":"","tz_gmap_address":"","tz_gmap_custom_tooltip":"","useCloudZoom":"","article_image_zoom_size":"","zoomWidth":"","zoomHeight":"","position":"","adjustX":"","adjustY":"","tint":"","tintOpacity":"","lensOpacity":"","softFocus":"","smoothMove":"","showTitle":"","titleOpacity":"","show_comment":"","tz_comment_type":"","tz_show_count_comment":"","disqusSubDomain":"","disqusApiSecretKey":"","disqusDevMode":"","show_twitter_button":"","show_facebook_button":"","show_google_button":"","show_pinterest_button":"","show_linkedin_button":"","show_extra_fields":"","field_show_type":"","show_quote_text":"","show_quote_author":"","show_audio":"","audio_layout_type":"","show_soundcloud_artwork":"","soundcloud_auto_play":"","show_soundcloud_sharing":"","show_soundcloud_buying":"","show_soundcloud_download":"","show_soundcloud_user":"","show_soundcloud_playcount":"","show_soundcloud_comments":"","audio_soundcloud_color":"","audio_soundcloud_theme_color":"","audio_soundcloud_width":"","audio_soundcloud_height":""} [version] => 4 [ordering] => 16 [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 522 [metadata] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [robots] => [author] => [rights] => [xreference] => ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [featured] => 0 [language] => * [xreference] => [category_title] => Bulletins [category_alias] => bulletins [category_access] => 1 [author] => Burot Xavier [parent_title] => Bureaux d'études techniques, de conseil... [parent_id] => 195 [parent_route] => nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil [parent_alias] => bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil [rating] => [rating_count] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 1 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 1 [show_icons] => 1 [show_print_icon] => 1 [show_email_icon] => 1 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 1 [urls_position] => 0 [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 0 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => right [float_fulltext] => right [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 0 [show_category_title] => 1 [show_description] => 1 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 0 [show_subcat_desc] => 0 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 0 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 20 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 1 [show_subcategory_content] => -1 [show_pagination_limit] => 0 [filter_field] => hide [show_headings] => 0 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 0 [list_show_author] => 0 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 1 [show_page_heading] => 0 [layout_type] => blog [menu_text] => 1 [secure] => 0 [page_title] => Bulletins [page_description] => [page_rights] => [robots] => [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [tagLayout] => Joomla\CMS\Layout\FileLayout Object ( [layoutId:protected] => joomla.content.tags [basePath:protected] => [fullPath:protected] => [includePaths:protected] => Array ( ) [options:protected] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [component] => com_content [client] => 0 ) [initialized:protected] => [separator] => . ) [data:protected] => Array ( ) [debugMessages:protected] => Array ( ) ) [slug] => 3230:bulletin-d-information-des-bureaux-d-etudes-n-116 [catslug] => 320:bulletins [parent_slug] => 195:bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil [readmore_link] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/bulletins/3230-bulletin-d-information-des-bureaux-d-etudes-n-116 [text] =>

Uber reine !!!

C’est à la clôture de l’assemblée générale de SYNTEC le 5 juillet 2017 que Madame Viviane CHAINE-RIBEIRO nous a annoncé « triomphalement » sa réélection à la tête de l’organisation patronale. Ce non évènement reste certainement une piètre consolation au regard de la claque politique subie. Ce soutien affirmé à Fillon, le monsieur casserole à l’élection présidentielle, s’est donc brûlé les ailes. Elle nous a au moins permis de connaître ses réelles intentions en matière sociale : un programme de régressions sociales que ne renierait pas Macron.

En quelques mots, Madame la Présidente a brossé son bilan. Trois ans de progrès pour l’organisation patronale. Merci à Voltaire et à Leibniz … tout a été pour le mieux dans le meilleur des mondes … possible. Il est vrai que ce bilan, compte tenu de la nouvelle situation économique, politique et sociale, n’intéresse pas grand monde. Certes, la convention collective des bureaux d’études avec environ 820.000 salarié-es couverts est aujourd’hui la plus importante. Mais tant le dialogue social que les dispositions de cette convention sont inversement proportionnelles à l’importance du nombre des salarié-es de cette convention collective. Il n’y a donc pas de quoi pavoiser.
Elle y a dévoilé un programme qui se veut fédérateur autour d’une identité commune : l’intelligence productive. Après les « métiers du savoir », on passe à « l’intelligence productive ». Nouveau slogan pour une organisation patronale qui ne cache plus son radicalisme antisocial.

La nouvelle présidente se propose ainsi de relever plusieurs défis qui couvrent le développement et les nouvelles formes de travail, l’ouverture de l’alternance aux séniors et aux adultes, la « libéralisation » du travail, la simplification fiscale et règlementaire et la nécessité d’exercer une influence importante dans l’économie et la politique en France.

Pour refuser ces défis, Madame CHAINE-RIBEIRO fait confiance dans la volonté politique des nouveaux élus. Cette adresse au nouveau président de la république n’est pas neutre. Après s’être lamentablement vautré avec Fillon, il fallait donner le change … surtout quand on brigue la place de Gattaz du MEDEF, même s’il semble que les jeux soient déjà faits. C’est dans le cadre de cette campagne patronale qu’un livre intitulé « L’intelligence productive, modèles et métiers de la croissance de demain » nous a été remis gracieusement.
Pourtant, le contenu de ce livre est aussi pauvre que les réflexions de SYNTEC … une campagne plutôt mal partie …

Il est clair qu’en ce qui nous concerne, nous allons redéfinir notre stratégie dans les négociations à venir au regard des intentions affichées d’un patronat réactionnaire.

 

Réforme du Code du travail

Principales propositions de SYNTEC

  • Créer un CDI de projet à l’instar des « contrats de chantier ».
  • Fusionner les instances de représentation du personnel et/ou de représentations syndicales dans l’entreprise.
  • Poursuivre la démarche de décentralisation de la norme/articulation accords de branche accords d’entreprises.
  • Durée du travail – sécuriser les forfaits jours et astreintes et clarifier les règles en matière du fractionnement du repos quotidien.
  • Licenciements économiques :
    • Elargir le motif économique de licenciement à tous les cas de réorganisation de l’entreprise,
    • Réduire le périmètre d’application des critères d’ordre du licenciement au niveau de l’établissement, voire au niveau du bassin d’emploi.
  • Doubler les seuils pour la mise en place d’un IRP et des représentants syndicaux.
e-max.it: your social media marketing partner
[tags] => Joomla\CMS\Helper\TagsHelper Object ( [tagsChanged:protected] => [replaceTags:protected] => [typeAlias] => [itemTags] => Array ( ) ) [jcfields] => Array ( ) [event] => stdClass Object ( [afterDisplayTitle] => [beforeDisplayContent] => [afterDisplayContent] => ) [prev] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/bulletins/3237-bulletin-d-information-des-bureaux-d-etudes-n-117 [next] => /nos-branches/bureaux-d-etudes-techniques-de-conseil/bulletins/3222-bulletin-d-information-des-bureaux-d-etudes-n-115 [prev_label] => Précédent [next_label] => Suivant [pagination] => [paginationposition] => 1 [paginationrelative] => 0 )

Bulletin d'information des bureaux d'études n°116

Uber reine !!!

C’est à la clôture de l’assemblée générale de SYNTEC le 5 juillet 2017 que Madame Viviane CHAINE-RIBEIRO nous a annoncé « triomphalement » sa réélection à la tête de l’organisation patronale. Ce non évènement reste certainement une piètre consolation au regard de la claque politique subie. Ce soutien affirmé à Fillon, le monsieur casserole à l’élection présidentielle, s’est donc brûlé les ailes. Elle nous a au moins permis de connaître ses réelles intentions en matière sociale : un programme de régressions sociales que ne renierait pas Macron.

En quelques mots, Madame la Présidente a brossé son bilan. Trois ans de progrès pour l’organisation patronale. Merci à Voltaire et à Leibniz … tout a été pour le mieux dans le meilleur des mondes … possible. Il est vrai que ce bilan, compte tenu de la nouvelle situation économique, politique et sociale, n’intéresse pas grand monde. Certes, la convention collective des bureaux d’études avec environ 820.000 salarié-es couverts est aujourd’hui la plus importante. Mais tant le dialogue social que les dispositions de cette convention sont inversement proportionnelles à l’importance du nombre des salarié-es de cette convention collective. Il n’y a donc pas de quoi pavoiser.
Elle y a dévoilé un programme qui se veut fédérateur autour d’une identité commune : l’intelligence productive. Après les « métiers du savoir », on passe à « l’intelligence productive ». Nouveau slogan pour une organisation patronale qui ne cache plus son radicalisme antisocial.

La nouvelle présidente se propose ainsi de relever plusieurs défis qui couvrent le développement et les nouvelles formes de travail, l’ouverture de l’alternance aux séniors et aux adultes, la « libéralisation » du travail, la simplification fiscale et règlementaire et la nécessité d’exercer une influence importante dans l’économie et la politique en France.

Pour refuser ces défis, Madame CHAINE-RIBEIRO fait confiance dans la volonté politique des nouveaux élus. Cette adresse au nouveau président de la république n’est pas neutre. Après s’être lamentablement vautré avec Fillon, il fallait donner le change … surtout quand on brigue la place de Gattaz du MEDEF, même s’il semble que les jeux soient déjà faits. C’est dans le cadre de cette campagne patronale qu’un livre intitulé « L’intelligence productive, modèles et métiers de la croissance de demain » nous a été remis gracieusement.
Pourtant, le contenu de ce livre est aussi pauvre que les réflexions de SYNTEC … une campagne plutôt mal partie …

Il est clair qu’en ce qui nous concerne, nous allons redéfinir notre stratégie dans les négociations à venir au regard des intentions affichées d’un patronat réactionnaire.

 

Réforme du Code du travail

Principales propositions de SYNTEC

  • Créer un CDI de projet à l’instar des « contrats de chantier ».
  • Fusionner les instances de représentation du personnel et/ou de représentations syndicales dans l’entreprise.
  • Poursuivre la démarche de décentralisation de la norme/articulation accords de branche accords d’entreprises.
  • Durée du travail – sécuriser les forfaits jours et astreintes et clarifier les règles en matière du fractionnement du repos quotidien.
  • Licenciements économiques :
    • Elargir le motif économique de licenciement à tous les cas de réorganisation de l’entreprise,
    • Réduire le périmètre d’application des critères d’ordre du licenciement au niveau de l’établissement, voire au niveau du bassin d’emploi.
  • Doubler les seuils pour la mise en place d’un IRP et des représentants syndicaux.
e-max.it: your social media marketing partner
Etiquettes

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL